AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 «Il va faire tout noir.»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

☞ mpmw's fish
☞ mpmw's fish
COURRIERS : 98
INSCRIT(E) LE : 20/07/2012
AVATAR : Jamie Dornan

MessageSujet: «Il va faire tout noir.»   Mer 25 Juil - 15:50

« Il va faire tout noir.»


Il n'y avait pas de meilleures moments que le crépuscule pour une petite ballade en forêt, de quoi méditer. Les dernières rayons du soleil daignèrent pénétrer l'épais feuillage des quelques arbres, plantés à la lisière-même. Emrys avait tout son temps... Bien sûr, il pourrait rentrer sur Londres, y retrouver Lyvia et passer une soirée très agréable mais il n'en avait pas le courage. Et il ne voulait pas que cette dernière s'habitue à ce qu'il rentre chez eux tous les soirs, Emrys faisait encore ce qu'il voulait et la personne qui lui imposerait des horaires n'était pas encore née. Il portait un sourire à peine perceptible, la journée avait été bonne et s'achevait par un instant de répit, où il se retrouvait seul. Sa vie de vagabonds lui manquait, il devait l'admettre. Il marcha sereinement et l’obscurité commença à s’immiscer peu à peu dans la Forêt Interdite. Il n'avait jamais aimé ce terme. Ce même terme qui interdisait aux élèves de pouvoir avoir accès à une faune et une flore magique des plus fabuleuses. Certes, cela présentait des risques pour quiconque incapable de se défendre seul mais jamais, par peur, on n'avait laissé les élèves faire leur preuve. Emrys était pour une certaine responsabilisation de ces derniers … Il entendit des battements d'ailes juste au-dessus de lui et ne prit la peine de lever la tête pour en voir l'origine. Il scrutait les lieux. On ne voyait guère à plus de 20m et cette impression était d'autant plus renforcée par le manque de luminosité propre à cette période de la journée. Il continuait à marcher, toujours aussi apaisé. Il perçut alors soudain un éternuement, proche ou lointain, il ne savait trop que dire. « Qui va là ? » cria-t-il sèchement, quelque peu surpris de ne pas être seul en ces lieux.
Personne ne daigna réponse. Il resta sur place, tournant sur lui-même en espérant y voir quelqu'un. Rien. Il n'avait pas rêvé, il avait bel et bien entendu quelque chose. L'adrénaline monta en lui, et ce n'était pas pour lui déplaire, cela l'amusait-même. Il attrapa lentement sa baguette, dans la poche intérieure gauche de sa robe, ne lâchant pas du regard les horizons. Il prit cela comme un jeu, bien qu'intrigué. Il ne fit plus aucun bruit – sourire aux lèvres – et coupa même sa respiration. C'était un grand enfant... Il fit quelques pas, discrètement, et surmonta la grosse racine qui entravait son chemin. Il eut un reflexe : « HOMINUM REVELIO ! ». Après avoir distinctement prononcé l'incantation, une lueur vive jaillit de sa baguette, signe que quelqu'un – et non quelque chose – se trouvait dans les parages. Il pointa sa baguette à différents endroits, autour de lui, et alla à la rencontre de ses invités, une fois que la baguette ait émis son plus puissant rayonnement. Il marcha sur la pointe des pieds, donna un coup sec avec sa baguette – si bien qu'aucune lumière n'en sortait désormais – et fit un bon au devant des mystérieuses inconnues, cachées derrière un imposant tronc : « Bien que je sois d'avis qu'il faille laisser les élèves explorer leurs propres limites, vous me devez une explication... mesdemoiselles ? » leur adressa-t-il, plutôt fier de les avoir faites sursauter.

___________________________________________
« All those fairytales are full of sh*it... »
PRIORI INCANTATUM ϟ HOMINUM REVELIO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☞ patrick
☞ patrick
COURRIERS : 357
INSCRIT(E) LE : 03/06/2012
AVATAR : Lucy Kate Hale

MessageSujet: Re: «Il va faire tout noir.»   Mar 28 Aoû - 11:39

« Je le sens pas, je le sens pas du tout... On devrait peut-être rentrer... » « Non mais je rêve ! C'était ton idée, Blunt. Alors tu la fermes, et t'avances !» Harmony écarquilla les yeux et, ne trouvant rien à redire, avança encore sous le coup de la surprise. Elle grommela tout le long du chemin pour exprimer son mécontentement. Bon c'est vrai que sur le principe, Rosalie avait raison, c'est elle qui l'a entraîné dans cette histoire, alors techniquement elle ne devrait pas se plaindre, mais que pouvait-elle contre l'appréhension de tomber sur une malveillante créature ? Elle n'avait donc pas le droit d'exprimer ses sentiments ? Après tout c'est vrai quoi, la forêt interdite n'était pas interdite pour rien ! Maugréant une dernière fois, elle se remémora la stupide raison pour laquelle elle avait proposé à Rosalie d'aller faire un tour dans la Forêt Interdite.


flash-back

Harmony arriva comme une furie sur Rosalie, qui faisait tranquillement ses devoirs à la bibliothèque. Des gouttelettes perlaient son front, et vu à la mine de son visage, on n'aurait pu dire si c'était à cause de la course qu'elle venait de faire, ou bien de la peur qu'elle affichait sur sa bouille d'habitude impassible. Pour marquer son entrée, elle posa violemment ses deux mains sur la table en arrêtant sa course. Mais c'était plus à cause de l'empressement plutôt que son caractère qui voulait à tout prix se faire remarquer. Là, elle n'avait que faire de passer inaperçu ou bien d'être le centre d'attention. Elle jeta un regard noir à tout ceux qui avaient levé la tête en sa direction, se demandant quel ouragan avait perturbé leur lecture, pour leur intimer d'aller voir ailleurs, ce qui eut son effet. Elle reporta son regard sur Rosalie, qui avait l'air de se demander la raison de son comportement étrange. « Je crois qu'Hadès est malade ! » Hadès, son chat adoré, était visiblement la seule personne à laquelle elle tenait. Il n'avait beau être qu'un chat, il semblait comprendre un tas de choses et d'être frappé par une grande intelligence, ce qui pouvait aussi expliquer pourquoi il était aussi désagréable et capricieux. Pourtant, il faisait la fierté de sa maîtresse. Alors même si l'habitude de Harmony était plus que rare, elle pouvait être compréhensible. « J'ai lu dans un livre qu'il existe une plante qui pourrait le guérir. Seul hic, c'est dans la forêt interdite... » dit-elle sans pouvoir laisser Rosalie en placer une. Elle rajouta d'un ton déterminé : « Alors, partante ? ». Une lueur de malice apparut dans ses yeux.

fin du flash-back


Un frisson lui parcourut le dos. Dit à la bibliothèque, ça semblait être une bonne idée. Mais maintenant... plus vraiment. Sans pour autant être lâche, la brunette n'avait jamais été connue pour son courage exemplaire *c'est un truc de Gryffondor ça !* Elle continua de marcher en silence, regardant avec appréhension tout ce qu'il se passait aux alentours, de peur que quelque chose leur tombe dessus sans crier gare. Soudain, son nez commença à lui chatouiller. Oh non, pas encore ces fichues allergies ! Elle essaya de respirer lentement pour faire partir cette soudaine et désagréable envie. Ouf, c'est passé... Elle reprit sa marche. Mais ses allergies eurent raison d'elle : un énorme ATCHOUM résonna dans toute la forêt, et Harmony eut ses joues qui se pigmentèrent légèrement sous le regard noir de Rosalie. Un « Qui va là ? » leur répondit alors, pétrifiant les deux jeunes filles. Quelqu'un d'autre est là ? Comment est-ce possible ? Cette forêt n'est pas supposée être interdite ? Mouais, elle est supposée l'être pour elle aussi. La peur s'empara d'elle. Qu'est-ce qu'elles allaient faire maintenant ? De loin, on ne pouvait dire à qui appartenait cette voix, ça aurait pu être n'importe qui. Son sang commença à s'accélérer, si bien qu'Harmony n'entendait plus que les battements de son coeur. Instinctivement, elle se rapprocha de sa camarade de Serpentard. Elles reculèrent alors jusqu'à heurter un tronc. Elles attendirent, la peur au ventre. Il n'y avait plus aucun bruit... Sans prévenir, une masse sortit de nul part en sortant :« Bien que je sois d'avis qu'il faille laisser les élèves explorer leurs propres limites, vous me devez une explication... mesdemoiselles ? » qui fit sursauter Harmony et lui fit pousser un petit cri appeuré.



Spoiler:
 

___________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☞ mpmw's fish
☞ mpmw's fish
COURRIERS : 167
INSCRIT(E) LE : 06/06/2012
AVATAR : Debby Ryan

MessageSujet: Re: «Il va faire tout noir.»   Dim 2 Sep - 8:32

Non mais je rêve. Non mais je rêve ! Pour qui cette espèce de vil serpent se prend-t-elle ? Me laisser en plan, moi, Rosalie Amber Kyle ! Oh bien sûr, Madame peut se trouver toutes les raisons du monde de ne pas venir à son propre rendez-vous nocturne à l’heure. Après tout, il faut savoir se faire désirer Rosalie. Et dire que je me prive d’une nuit au côté de séduisants vampires pour aller chercher cette stupide plante pour son stupide chat. Non mais je rêve ! Non mais pourquoi j'avais accepté ?! Bon, il faut dire qu'elle m'avait prise par les sentiments. « Tu sais, ton chat aussi pourra en profiter de cette plante si jamais Hadès lui a refilé. ». Utiliser mon chat pour m’entrainer dans la forêt, c’est bien une attitude de Serpentard ça… !

« Non mais je rêve ! C'était ton idée, Blunt. Alors tu la fermes, et t'avances !» La forêt interdite. Des centaures, des araignées géantes et autres bêtes cruelles et sans pitié, des arbres tellement haut qu’on n’en voit pas la fin, avec leurs racines disposées un peu partout sur le sol qui ne cherchent qu’à vous faire tomber. Et des ronces qui vous griffent et vous déchirent vos vêtements. Et des plantes étranges aussi. Voilà ce que c’est la forêt interdite. En soi, ce n’est pas si effrayant, mais le fait d’y être, d’entendre les hululements des chouettes, le craquement des feuilles, le grincement des arbres, et des pas précipités, tout ça rend la réalité beaucoup plus effrayante et vraie. Voilà pourquoi la forêt est censée être interdite. Et ce n’est que maintenant qu’Harmony s’en rend compte. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire d’elle ?
Un cri retenti, et Harmony se colla contre moi, tremblante de peur. D’un côté, je la comprenais, ce n’était pas très rassurant et la lumière qui s’échappait de nos baguettes ne nous donnait pas une vision précise de ce qui se passait autour de nous. Mais d’un autre côté, elle m’avait entrainé dans cet endroit, et maintenant, elle voulait s’en aller. Décidément, je ne la comprendrais jamais. J’avais peur aussi, faut pas croire le contraire, je ne suis qu’à Serpentard, et le courage ne faisait pas vraiment parti de mes qualités, mais j’avais au moins la décence de ne pas le montrer. Même si les battements précipités de mon cœur trahissaient l’impassibilité de mon visage…
J’entendis un bruit, et me stoppai net. Harmony, qui avait la tête ailleurs, se cogna contre moi. Je ne pus m’empêcher de lui jeter un regard noir. J’avais plus ou moins la chance d’avoir une ouïe relativement bien développée, et ce que j’avais entendu ne ressemblait pas à des pas d’animaux. Un frisson me parcourut, et j’eus la désagréable impression que nous n’étions pas les seules à avoir eu l’ « envie » d’une balade nocturne. J’allais faire part à Harmony de mes impressions quand elle éternua. Fort. Maintenant, c’était certain, il y avait bien une autre personne dans cette forêt. Un homme vu la voix, mais je n’étais sûr de rien. En essayant de faire le moins de bruit possible, Harmony et moi reculâmes, la peur au ventre. La voix que nous avions entendue quelques minutes plus tôt nous fit sursauter de terreur. « Bien que je sois d’avis qu’il faille laisser les élèves explorer leurs propres limites, vous me devez une explication… mesdemoiselles ? ». Ok. Je crois que là, on est vraiment dans la bouse de dragons jusqu’au cou. Mr le professeur de soins aux créatures magiques se trouvait devant nous, sa baguette pointée sur nous, un sourire machiavélique scotché sur ses lèvres. C’est officiel, je hais ce prof… Je ne me voyais pas vraiment lui dire « On cherche un remède pour le chat d’Harmony. » De quoi on aurait l’air ? Harmony avait l’air d’avoir subi un sortilège d’immobilité, et j’aurais vraiment été tenté de le croire si sa respiration n’était pas si hachée. *Trouve une excuse et vite Rose* Qu’est-ce qu’un prof tel que lui pourrait croire en surprenant deux de ses élèves dans un endroit interdit ? La vérité ? Jamais. « Euh… Et bien… Nous étions… » Pour la première fois de ma vie, je n’arrivais pas à trouver les mots, et Harmony ne m’aidait vraiment pas. Et puis de toute façon, il ne me croirait jamais, alors à quoi bon essayer de lui expliquer ? Je laissai ce travail pour Harmony, et décidai de retourner la situation à mon avantage. « Et vous professeur, que faites-vous ici ? » demandai-je en le défiant du regard. Bon d’accord, je sais que je vais le regretter, et je sais que c’est un prof et qu’il est libre de faire ce qu’il veut, après tout, l’interdiction ne le concerne pas, mais c’était beaucoup trop tentant. Et puis, on s’amuse comme on peut, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☞ mpmw's fish
☞ mpmw's fish
COURRIERS : 98
INSCRIT(E) LE : 20/07/2012
AVATAR : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: «Il va faire tout noir.»   Dim 9 Sep - 18:23

Emrys ne put contenir un rictus, face à la désinvolture de son élève qui avait osé – alors que prise en flagrant délit d'entorse au règlement et passible d'une exclusion temporaire – demander des comptes à son professeur quant à la raison de sa présence ici. Où va le monde? Il baissa finalement sa baguette, qui émettait toujours une lueur assez puissante pour voir le manque d'assurance grandissant de ses interlocutrices. Rosalie et Harmony étaient tous les deux des Serpentards, qu'il connaissait et donc il avait appris à sa méfier – surtout pour l'une d'entre-elles. Emrys était plutôt fier de la situation dans laquelle il se retrouvait, il se sentait soudainement puissant face à l'acte interdit de ces jeunes sorcières. Il songea donc à s'en amuser. « Je dois bien avouer que tu ne manques pas de culot Rosalie... » dit-il le sourire aux lèvres, pas encore prêt à se laisser écraser par la répartie d'une de ses élèves. Il tourna alors son regard vers Harmony, qui semblait alors pétrifiée. Elle ne disait rien, n'osait même pas regarder Emrys dans les yeux. Sa sanction serait plus que charitable, il le savait déjà mais il espérait qu'elles comprendraient d'elles-mêmes.
« Bien. Je ne veux pas savoir pourquoi vous êtes ici... Toutefois, laissez-moi vous poser une question : pourquoi la Forêt de Poudlard est-elle qualifiée d'Interdite ? Harmony ? » Emrys pouvait être un prof dynamique, passionnant et passionné. Pour autant, il était également capable de faire un cour, bête et méchant, et – bien que le contexte ne s'y prêtait guère – il sentait ce dernier arriver peu à peu dans la conversation. La nuit était définitivement tombée et il savait les filles peu rassurées, en vue de leurs mines blafardes. Cela le fit rire à nouveau, il jubilait de donner une bonne leçon à ces deux jeunes filles qui auraient pu avoir de bien plus gros ennuis si elles étaient tombées sur un autre que lui. Non pas qu'Emrys soit le meilleur des profs, il était simplement et probablement le plus indulgent d'entre eux. Après tout, il avait été jeune lui aussi...

Spoiler:
 

___________________________________________
« All those fairytales are full of sh*it... »
PRIORI INCANTATUM ϟ HOMINUM REVELIO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: «Il va faire tout noir.»   

Revenir en haut Aller en bas
 

«Il va faire tout noir.»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAKE PEACE ; MAKE WIZARDRY :: La forêt interdite-